PARTAGER

Le Président du Faso, Michel Kafando, a reçu, dans la matinée de ce mardi, 20 octobre 2015, les lettres de créance de neuf ambassadeurs dont cinq avec résidence à Ouagadougou.

Le premier a foulé le Palais présidentiel, Kosyam, est l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Saint-Siège, Monseigneur Piergiorgio Bertoldi avec pour résidence, Ouagadougou. Ordonné prêtre le 11 juin 1988, incardiné à Milan (Italie), le nouveau représentant est docteur en droit canonique ayant fait ses premiers pas dans le service diplomatique du Saint-Siège le 1er juillet 1995. Monseigneur Bertoldi a successivement travaillé dans des représentations pontificales en Ouganda, République du Congo, Colombie, Serbie, Roumanie, Italie et au Brésil.

A sa suite, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la république de Turquie, Korkut Tufan. Diplômé en sciences politiques et Relations internationales, le diplomate Turc qui élit domicile à Ouagadougou également, a servi au plan diplomatique dans plusieurs pays dont le Sénégal, la Tunisie, Bruxelles et la France.

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, chef de la délégation de l’Union européenne, Jean Lamy a poursuivi le ballet diplomatique devant le Président Michel Kafando qui a eu un tête-à-tête avec chacun de ces ambassadeurs. Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, ainsi que de l’Université de la Sorbonne, M. Lamy a une formation en droit et économie, plus spécialement dans le secteur des affaires publiques. Le successeur d’Alain Holleville a servi entre autres en Sierra-Leone, en Norvège, au Portugal et au Cameroun. M. Lamy fut également coordonnateur pour la relance des actions de coopération au développement en République Centrafricaine et ambassadeur de France au Burundi de 2010 à 2013. Il réside à Ouagadougou.
Tout comme Vincent Le Pape, le nouvel ambassadeur du Canada au Burkina. Chargé d’affaires de l’Ambassade de son pays, Canada, à Port-au-Prince (Haïti) depuis août 2013, Le Pape est titulaire d’une maîtrise en Administration des Affaires (M.B.A), d’un diplôme d’Etudes supérieurs spécialisées (D.E.S.S) et d’un diplôme d’études supérieures commerciales, administratives et financières (D.E.S.C.A.F). Le diplomate canadien a plusieurs fois contribué à l’élaboration de plusieurs projets et programmes de développement pour de nombreux pays africains à l’image de la Côte d’Ivoire et du Niger.

L’ambassadeur de la République du Mali, Amadou Soulalé, est professeur principal et diplômé de Licence Es Lettre de l’Université de Ouagadougou dans les années 80. Il est également détenteur d’une maîtrise Ès Lettres de l’Ecole supérieure des Lettres et Sciences humaines de l’Université de Ouagadougou avec mention « Lettre et Arts ». Professeur de Français et Censeur suppléant du Lycée Saint-Joseph de Ouagadougou, Amadou Soulalé est une figure de la culture. A ce titre, le désormais ambassadeur du Mali au Burkina a joué en tant que comédien dans plusieurs films dont « le courage des autres » du réalisateur professeur Richard de l’Université de Ouagadougou. Il est aussi auteur d’une pièce de théâtre intitulée « Un coup de fil serait un mauvais coup » sous la direction du professeur Jean Pierre Guingané (une pièce sélectionnée par le théâtre radiophonique de Haute-Volta). Membre du quartier général (QG) de campagne de Ibrahim Boubakar Keïta (Président du Mali) en 2013, chargé de la diaspora, Amadou Soulalé fut Conseiller politique de l’équipe de campagne du candidat Aly Bongo Ondimba au Mali. Comme ses prédécesseurs, Amadou Soulalé a pour résidence, Ouagadougou.

 

 

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Autriche, Caroline Gudenus, a également présenté sa lettre de créance au Président du Faso. Titulaire d’un Doctorat en droit, Mme Gudenus est dans le sillage diplomatique depuis septembre 1986 et a servi au Pakistan, à Londres en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud. Elle réside à Dakar, au Sénégal.

Elle est suivie sur le tapis rouge par Javed Zia de la République islamique du Pakistan avec pour résidence à Tripoli (Libye). Diplômé en Science politique, M. Zia est un haut gradé militaire.

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la république socialiste du Vietnam au Burkina, Pham Truong Giang, résidera à Rabat, au Maroc. Il est titulaire d’un diplôme en diplomatie et d’une maîtrise en Droit.

Le représentant de la république de Colombie, Claudia Turbay Quintero, a clos cette cérémonie de présentation de lettres de créance. Elle a pour résidence Accra, Ghana. Claudia Turbay Quintero fut entre autre, journaliste dans un quotidien où elle était engagée dans la recherche, dans la section consacrée aux femmes et au journalisme d’investigation. Elle a également occupé le poste de directrice adjointe du Musée de l’Or de son pays en 1974.

La tâche revient donc désormais à ces personnalités d’entretenir et de faire rayonner les relations entre leur pays et le Burkina.

 

Laisser un commentaire