PARTAGER

Le ministre délégué de à Sécurité du Burkina Faso a annoncé jeudi la fermeture des frontières dimanche prochain, jour du double scrutin, devant mettre un terme à la transition amorcée depuis la chute de Blaise Compaoré, a-t-on constaté.

Outre cette mesure, le ministre Alain Jean Claude Zagré a soutenu que les forces de l’ordre sont prêtes.

Il s’agira pour elles d’assurer la sécurisation des bureaux de vote, des centres de compilation, des observateurs, et du transport des bulletins. Un dispositif aérien sera aussi actif, a-t-il promis.

«Nous avons l’intention de prévenir, d’agir en amont. Des mesures ont été prises pour que le pire n’arrive pas (le jour du vote). Nous avons au moins 16 mille observateurs. Nous ne devons pas faire peur en voulant assurer le système sera allégé ce jour-là», a déclaré le ministre de la Sécurité.

aib.bf

Laisser un commentaire