PARTAGER

Adama KANAZOE, le candidat de l’Alliance des jeunes pour l’Indépendance et la République (AJIR) est le choix de Kassoum DRABO. Ce jeune artiste musicien de 35 ans est le responsable à la mobilisation des jeunes du secteur 1 de la ville de Bobo-Dioulasso. Il croit au discours du candidat de l’AJIR, surtout au volet relatif à la création d’emploi pour la jeunesse.

« C’est le côté emploi pour les jeunes que j’apprécie dans son [Adama KANAZOE] programme. C’est ce qui nous permettra d’avoir du boulot et de s’occuper de nos familles », déclare Kassoum DRABO. « Quand un jeune a un boulot qui lui permet d’assurer la popote, payer la scolarité des enfants, subvenir aux besoins de sa famille…, sache que ton avenir est un peu garanti », explique-t-il.

Kassoum DRABO – vêtu d’un tee-shirt et d’un pantalon gris – est un joueur de balafon. Il avoue que ce job ne lui permet pas de vivre en ce moment. Kassoum souhaite exercer un autre métier en plus. Et il estime qu’avec Adama KANAZOE à Kosyam, son vœu sera exhaussé.

IMG_6429
Kassoum DRABO à l’extrême droite avec ses amis du secteur 1 de Bobo

Le jeune artiste a mobilisé pour l’AJIR un groupe de jeunes au secteur n°1 de Bobo. Un groupe composé de mécaniciens, de menuisiers, de tailleurs, de réparateurs de ventilateurs, et d’artistes musiciens.

« Je voudrais que Adama KANAZOE aide les jeunes quand il sera président. Qu’il nous aide à exercer le métier de notre choix, qu’il permette aux jeunes d’être embauchés dans les projets… », formule Kassoum DRABO.

Le candidat de Kassoum prévoit « la création de 5 000 emplois chaque année pour les jeunes ». Il envisage « la réouverture de toutes les usines fermées » à Bobo et la création d’autres pour la transformation des productions sur place dans la ville de Sya.

IMG_6576
Le candidat Adama KANAZOE est allé demander l’onction du chef des Bobo madaré

Ce programme, Adama KANAZOE l’a exposé au chef des Bobo madaré, ce 24 novembre 2015, lorsque sa caravane s’est arrêtée pour demander la bénédiction de ce dernier.

IMG_6556
Kassoum DRABO, modeste, décline la présentation au chef

Kassoum, en première ligne, en était satisfait. « Même s’il n’arrive pas à tout exécuter, au moins il pourra faire une partie », se réjouit-il.

En plus du programme, Kassoum avoue en partie militer dans l’AJIR parce qu’il a un parent sur la liste du parti pour les législatives.

Avant l’arrivée de la caravane de son candidat, Kassoum DRABO a mobilisé ses amis pour l’accueil, et veillé que le vent n’emporte pas les affiches qui ont du mal à tenir sur les murs.

IMG_6434 IMG_6441 IMG_6447 IMG_6449Aboubakar SANFO

Laisser un commentaire