PARTAGER

L’usine de fabrication de pagnes de la cité du cavalier rouge, renaitra de ses cendres dès que Maitre  Issaka ZAMPALIGRE est président. Le candidat indépendant a rassuré les habitants de Koudougou de son ambition de rouvrir cette entreprise, qui a fait les beaux jours de cette partie du Burkina Faso. Il a aussi émis l’idée de louer Kossyam, qui selon lui a été construit avec l’argent du pauvre.

Les militants ont formulé des doléances allant de la dynamisation de l’agriculture et de l’élevage, au bitumage des routes. Le candidat indépendant se dit prêt à réaliser tous ces vœux. Il compte créer 2000 à 3000 emplois « émancipateurs ». « Un emploi émancipateur permet de prendre sa vie privée en main et de n’avoir pas de compte à rendre à personne » précise-t-il.

Issaka ZAMPALIGRE se fait l’avocat des femmes. Il promet travailler à leur autonomisation économique en promouvant l’entrepreneuriat féminin. Pour terminer, le natif de Tenkodogo veillera à la santé des burkinabè afin qu’ils participent pleinement aux différents chantiers du développement.

Marie Laurentine BAYALA

Laisser un commentaire