PARTAGER

Dans sa tournée pour la pêche aux électeurs, Me Bénéwendé Stanislas SANKARA a foulé le sol de Zorgho dans le Ganzourgou le mardi 24 novembre 2015. Il a décortiqué son projet de société qu’il dit, fondé sur les nobles idéaux du défunt Président Thomas SANKARA. Tout en demandant une adhésion massive à ce projet, le candidat du « parti de l’œuf », appelle la population à rester unie dans sa diversité politique.

 

Le candidat de l'UNIR/PS entouré des responsables provinciaux du Ganzourgou
Le candidat de l’UNIR/PS entouré des responsables provinciaux du Ganzourgou

 

C’est la dernière ligne droite des campagnes pour les élections  législatives et présidentielles du 29 novembre 2015. Si le candidat du « parti de l’œuf » s’est porté candidat à la magistrature suprême, c’est pour sortir le Burkina de la misère. Il dit prêcher un message de vérité et sans démagogie. « Nous ferons de la lutte contre le chômage,  de l’éducation, surtout celle des filles, de l’accès à l’eau potable et aux crédits, notre cheval de bataille, une fois élus », dit Me SANKARA.

La population sortie écouter le message du candidat
La population sortie écouter le message du candidat

Il compte placer la jeunesse et la femme au devant des affaires, car responsabiliser ces couches de la population, c’est gagner le pari du développement.

Le représentant des jeunes dit placé leur confiance au candidat "des insurgés"
Le représentant des jeunes dit placer leur confiance au candidat « des insurgés »

La politique est un combat d’idée et non un un combat physique. « Les campagnes passent mais nous sommes appelés à vivre ensemble. Nous partagerons toujours nos joies et nos peines. Nous sommes les enfants d’un même pays donc, ne laissons pas la politique nous diviser », a -il poursuivi.

Mamounata KABORE, directrice est aussi tête de liste pour les législatives
Fatimata KABORE/ ZONGO, est aussi tête de liste pour les législatives

Ainsi tour à tour les différents représentants des vieux, des jeunes et des femmes ont réaffirmé leur soutien à celui qu’ils appellent « le candidat des insurgés ». A les écouter, Me SANKARA « c’est le seul parmi les candidats à n’avoir pas mangé dans le plat du régime précédent » donc à même de répondre à leurs aspirations.

Le capitaine des vainqueurs recevant le trophée des mains du président Me SANKARA
Le capitaine des vainqueurs recevant le trophée des mains du président Me SANKARA

En marge du meeting, les lauréats du tournoi maracana de l’UNIR/PS de Zorgho ont été primés.

Y. Alain Didier COMPAORE

Laisser un commentaire