PARTAGER

La candidate du Mouvement national de libération (MLN) a tenu un meeting le dimanche 15 novembre 2015 à Toma dans le Nayala. Françoise TOE est allée partager sa vision pour le développement du Burkina avec ses électeurs. Pour elle, il s’agit d’œuvrer pour un changement qualitatif, la promotion de certaines valeurs sociales telles que l’éthique et l’intégrité.

Développer le Burkina Faso à travers l’éthique et intégrité. C’est le contrat social que Françoise TOE est allée proposer aux électeurs de Toma. Des valeurs que la candidate du Mouvement national de libération (MLN) a dit vouloir défendre à tout prix.

Pour Françoise, la voie du salut passe par une lutte acharnée contre la corruption et la mauvaise gouvernance. « Avec ces fléaux que certains avaient érigés en système de gestion, le développement est difficile à concevoir », a-t-elle déclaré.

La modernisation de l’agriculture, la construction des infrastructures routières dans le Nayala, sont par ailleurs des Projets que Françoise TOE entend réaliser une fois élue.

Cependant, la native de Toma a déploré certaines pratiques tendant à faire obstacle à la promotion de son projet pour un changement qualitatif. « J’appelle les autorités et les autres partis politiques à respecter les différents candidats », a-t-elle lancé.

Qu’à cela, ne tienne, la candidate du MNL a invité la population à oser le changement à travers une insurrection électorale. Laquelle consiste à enfin chasser les hommes de Kosyam au profit des femmes, a-t-elle martelé. « Après 55 ans de pouvoir des hommes, suivi de bilan mitigé, essayons maintenant la femme pour voir ce qu’elle pourra réaliser. Ce que femme veut, Dieu le veut », a soutenu Cheik Omar PARE, président du MLN.

Mouonkoun DABIRE

SANS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire