PARTAGER

C’est aujourd’hui 29 novembre 2015 que les Burkinabè partent aux urnes pour élire leur Président du Faso et choisir également leurs parlementaires post insurrection. Tout comme ses concitoyens, le Président du Conseil National de la Transition (CNT), Chérif SY, est allé remplir son devoir civique à l’école privée le Réveil des 1200 logements de Ouagadougou. Il  invite les Burkinabè à sortir massivement pour voter en la mémoire des martyrs.  

 

Le président du CNT Chérif SY mettant son bulletin dans l'urne
Le président du CNT Chérif SY mettant son bulletin dans l’urne

C’est un grand jour pour le peuple Burkinabè car ce n’était pas si évident. Pour le président du Conseil national de la Transition Chérif SY, « c’est la première fois que nous avons une élection avec  autant d’inscrits. C’est la première fois que nous avons une élection qui donne toutes les garanties de transparence et d’équité ».

Chéryf SY termine son vote par l'encre indélible
Chéryf SY termine son vote en imbibant son doigt de l’encre indélible

Pour lui, c’est l’occasion pour chaque Burkinabè d’être protagoniste de sa propre histoire. « Je les invite à sortir voter massivement en mémoire de ceux qui sont tombés aussi bien en octobre 2014 qu’en septembre dernier ».  Tout en félicitant et remerciant la CENI et les forces de l’ordre pour le travail accompli et qui se poursuit, Chérif SY dit pour l’heure attendre la fin de la transition pour un éventuel bilan mené à la tête du parlement. Quant aux éventuels risque d’attaque il dit également faire confiance à la sécurité.

Y. Alain Didier COMPAORE 

 

Laisser un commentaire