PARTAGER

La première séance plénière de la nouvelle Assemblée nationale s’est tenue ce mercredi 30 décembre à son siège à Ouagadougou. Une plénière qui a été ponctuée par l’élection du président de ladite institution en la personne de Salifou DIALLO du MPP. Pour les 125 députés présents à l’hémicycle il a recueilli 78 voix contre 43 pour le candidat de l’UPC Adama SOSSO. Quatre bulletins nuls ont été enregistrés.

Résultat du vote
Résultat du vote

Sans surprise, c’est Salifou DIALLO du MPP qui a été élu par ses pairs avec 78 voix contre 43 pour Adama SOSSO de l’UPC.

Les nouveaux députés
Les nouveaux députés

En effet, c’est Chérif SY le président du CNT qui a rappelé la validation des mandats des députés par le Conseil Constitutionnel à l’issue des élections législatives du 29 novembre 2015. Il a ensuite fait place au bureau d’âge. Un bureau composé du doyen, Réné K. LOMPO, et assisté des deux plus jeunes députés Blaise DALLA et  Boureima D. GNOUMOU qui a procédé à l’appel nominal des députés. 125 députés sur les 127 ont répondu présents. Les absents ont pour noms Adama TALLA et Lamine BAYIRE. Leurs mandats seront validés à la prochaine séance.

Le nouveau président de l'Assemblée nationale, Salifou DIALLO
Le nouveau président de l’Assemblée nationale, Salifou DIALLO

Ainsi pour le nouveau détenteur du marteau, salifou DIALLO,  chacun doit faire fi des divergences politiques et travailler pour l’épanouissement du peuple Burkinabè. « Nous devons mener ce travail en nous collant le plus près possible aux aspirations populaires. Si notre auguste Assemblée venait à se démarquer des intérêts populaires, nous connaitrons un sort plus triste que celui de nos devanciers », a t-il prévenu. Pour finir, il a  exhorté ses pairs à l’intransigeance face aux contre-valeurs que sont la corruption, le népotisme, la patrimonialisation du pouvoir d’Etat.

CV_Salif Diallo-2015_VF

 Alain Didier COMPAORE

Laisser un commentaire