PARTAGER

1 commentaire

  1. le journaliste de l’observateur me semble bien nostalgique de l’ere compaore. Parcontre, ismael ouedraogo de ouaga fm est tres coherent et pertinent

Laisser un commentaire