PARTAGER

Le Conseil des ministres du 20 janvier 2016 a pris une série de mesures suite aux attentats terroristes du 15 janvier 2016. Le couvre-feu sera fixé de 1H à 4H du matin à partir du jeudi 21 janvier (au lieu de 23H à 6H). Une journée d’hommage aux victimes des attaques terroristes le lundi 25 janvier 2016 à Ouagadougou. Une mission gouvernementale se rendra à Djibo et à Tin-Akoff où les terroristes ont aussi fait des victimes. Voici l’ensemble des mesures prises par le Conseil des ministres qui a également adopté un rapport relatif au bilan global des attaques.

Le Conseil des ministres du 20 janvier 2016 a décidé des mesures suivantes :

  • Les horaires du couvre-feu sont désormais fixés de une (1) heure à quatre (4) heures du matin pour compter du 21 janvier 2016 ;
  • L’appel aux confessions religieuses pour l’organisation de séance de prières en la mémoire des victimes et pour la préservation de la paix au Burkina Faso ;
  • L’organisation d’une journée d’hommage aux victimes le lundi 25 janvier 2016 à Ouagadougou ;
  • L’organisation d’une mission gouvernementale à Djibo et Tin-Akoff ;
  • Le renforcement des contrôles aux entrées et sorties des villes ;
  • La dynamisation de l’Observatoire national des faits religieux ;
  • La concertation avec les diverses professions concernées dont les hôteliers et les transporteurs en vue de renforcer les mesures de sécurité dans l’exercice de leurs activités.

Bilan global des attaques terroristes du 15 janvier

Le Conseil a aussi adopté un rapport relatif au bilan global des attaques terroristes du 15 janvier 2016 au Burkina Faso :

Pour l’attaque au Nord du pays :

  • Deux (02) décès, dont un gendarme et un civil à Tin-Akoff ;
  • Deux (02) blessés, dont un grave à Tin-Akoff ;
  • Un (01) couple d’expatriés enlevé à Djibo ;

Pour l’attaque sur l’avenue Kwamé N’Krumah :

  • Cent soixante-seize (176) otages de dix-huit nationalités différentes libérés ;
  • Trente (30) otages tués ;
  • Soixante onze (71) otages blessés ;
  • Quatre (04) éléments des forces de sécurité blessés ;
  • Trois (03) assaillants tués.

Laisser un commentaire