PARTAGER
Norbert Koudougou Commissaire du gouvernement près le Tribunal militaire de Ouagadougou

Communiqué du Parquet militaire de Ouagadougou

Le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal Militaire de Ouagadougou remercie l’’ensemble de la presse nationale et internationale pour son constant accompagnement dans l’information des citoyens sur l’évolution des procédures judiciaires en cours devant ledit Tribunal. Il lui plait de rassurer que les autorités et l’ensemble des acteurs travaillent au quotidien pour assurer la sécurité et le bien-être des personnes détenues.

Les consultations médicales sont assurées par un médecin militaire et, au besoin, par d’autres spécialistes dans d’autres structures sanitaires.

Les femmes détenues au nombre de trois cohabitent la même pièce dans le quartier réservé à ce genre et sont sous la garde et la surveillance d’un personnel pénitencier féminin qui vient d’être renforcé.

Par ailleurs, chaque inculpé a, au cours de sa première comparution devant le juge d’instruction et conformément à la loi, reçu notification des chefs d’inculpation retenus à son encontre. Quant aux faits et actes reprochés, ils ne sauraient être divulgués en raison du principe sacré de la confidentialité de l’instruction. Au demeurant, les avocats désignés par les inculpés pour soigner leurs intérêts ont accès au dossier.

Le Parquet militaire sait compter sur la compréhension de tous et reste disposé à fournir l’information juste et utile dans l’intérêt bien compris de la consolidation de la paix sociale.

Ouagadougou, le 26 janvier 2016

Le commissaire du gouvernement

Norbert Koudougou

Magistrat militaire de 2e classe

Communiqué Norbert Koudougou

 

 

Laisser un commentaire