PARTAGER

Une attaque terroriste a frappé la Côte d’Ivoire, le 13 mars 2016, dans la ville balnéaire de Grand-Bassam, située à une quarantaine de kilomètres de la capitale économique, Abidjan. Ce sont trois hôtels de Grand-Bassam donnant sur la plage qui ont été visés par cette attaque.

Le bilan provisoire fait état de 18 morts dont 15 civils et 3 éléments des forces spéciales et de 33 blessés dont 26 sont toujours pris en charge dans les structures sanitaires. Trois (3) terroristes ont été abattus.

Le Burkina Faso enregistre deux blessés par balles. Il s’agit de monsieur Issa NIKIEMA, photographe,  âgé de 38 ans, interné au service de traumatologie du Centre hospitalo-universitaire de Cocody et du bébé Harouna DRABO, âgé de 18 mois, admis au Centre hospitalo-universitaire de Treichville.

Une délégation diplomatique du Burkina Faso en Côte d’Ivoire a rendu visite aux deux blessés, le 14 mars 2016. La délégation a exprimé au nom de Son Excellence, Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso,  au nom du gouvernement et du peuple burkinabè, le message de prompt rétablissement aux blessés. Chaque blessé a reçu des mains de la délégation, une enveloppe financière symbolique au nom de l’Etat burkinabè.

En outre, Jean Kléna OUATTARA, le Chargé d’affaires par intérim de l’Ambassade du Burkina Faso est allé signer le livre de condoléances en mémoire des victimes de l’attaque terroriste. Il a réaffirmé la solidarité du peuple burkinabè au peuple frère de Côte d’Ivoire.

Service de Presse de l’Ambassade du Burkina Faso à Abidjan

 

Laisser un commentaire