PARTAGER

Le Pr Albert OUEDRAOGO a animé la conférence inaugurale de la SNC sur le thème « Culture et cohésion nationale », à Bobo-Dioulasso. Il ressort que la culture est un moyen de paix et d’humanisme, donc source de cohésion par excellence mais qu’il peut y avoir des aspects qui peuvent cependant être néfastes.

« Culture et cohésion nationale », est le thème de la SNC 2016, il a fait l’objet d’une conférence inaugurale animée par le Pr Albert OUEDRAOGO ce lundi de pâques.

Le communicateur a d’abord relevé que la culture est une notion très large, avant d’insister sur les aspects positifs et les éléments négatifs. La culture, selon le conférencier, est un moyen de paix et d’humanisme donc source de cohésion. Elle peut aussi malheureusement être un outil de division prédisposant à la haine ou à la guerre.

Salle confPour le conférencier, « la culture doit être un outil au service de l’homme pour pouvoir le grandir et l’aider à faire face à son environnement social, culturel, économique, naturel et politique. »

Néanmoins reconnait-il, « il peut y avoir des aspects de la culture qui peuvent être néfastes, qui peuvent nous conduire vers la perdition, parce que la culture qui tend à nier les autres, à nier un certain nombre de catégories sociales à penser que certains individus ne méritent pas de vivre, ou certaines personnes n’ont pas les mêmes droits sont funestes. »

Y ADC avec Abdoul Rasmané ZONGO

Laisser un commentaire