PARTAGER

Les lampions se sont éteints sur la 18e édition de la Semaine nationale de la Culture (SNC), dans la nuit du samedi 2 avril 2016 à la maison de Culture de Bobo. La traditionnelle Nuit des lauréats en Arts du spectacle a mis fin à la biennale de la culture. Elle a été marquée par les prestations des lauréats du Grand prix national des Arts et des Lettres (GPNAL). La cérémonie officielle de clôture de la SNC a précédé cette Nuit des lauréats, en fin d’après-midi. Ces 2 cérémonies ont enregistré la présence du Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE. La 19e SNC est prévue se tenir du 24 au 31 mars 2018.

Ce sont 7 troupes, un slam et une chanson de la musique traditionnelle, soit au total 9 prestations qui ont été données à voir et à entendre lors de la Nuit des lauréats de la 18e SNC.

Orchestre Groupe Taleard du Houet SNC 2016
Le Groupe Taleard du Houet, lauréat en orchestre

C’est le Groupe Taleard du Houet, 1er dans la catégorie orchestre qui a ouvert le ballet des lauréats.

Le Centre Yérébi du Houet SNC 2016
Le Centre Yérébi du Houet,

Le public a apprécié le talent des tous petits. Le lauréat en ballet, le Centre Yérébi du Houet, a émerveillé le public.

La Troupe Naaba Abga du KadiogoLa danse Traditionnelle, pool jeune, a été l’affaire de la Troupe Naaba Abga du Kadiogo.

Jack LOMPO SNC 2016Après les touts petits, le parolier Jack Lompo du Boulgou qui a conquis le jury avec ses vers, s’est adressé à la salle comble de la maison du peuple.

Troupe Tégawendé de Nabadogo
Troupe Tégawendé de Nabadogo

En catégorie Chœur populaire, c’est la Troupe Tégawendé de Nabadogo dans le Bulkièmdé, qui s’est classée première. A travers ces chansons, elle rend hommage aux agriculteurs et promeut l’autosuffisance alimentaire.

Marie GayériMarie Gayéry de la Gnagna a été ensuite invitée sur scène. C’est la lauréate dans la catégorie Vedette de la Chanson Traditionnelle. Elle avait remporté le 1er prix dans cette catégorie en 2008.

Ganta de la Gnagna
Ganta de la Gnagna

En Musique traditionnelle instrumentale, les tambours de la Troupe Ganta de la Gnagna ont raisonné dans la salle. Et pour le plaisir du public qui n’est pas resté indifférent à cette troupe sacrée par le jury en musique traditionnelle instrumentale.

Troupe Warba Relwendé de KongoussiLa troupe Warba Relwendé de Kongoussi dans le Bam a ensuite investi la scène. Warba Relwendé a un palmarès impressionnant: première participation en 2006, 1ère en 2006, en 2008, 2010 et en 2014.

La Compagnie FaratiLa dernière prestation de la soirée a été la création chorégraphique. c’est la Compagnie Farati créée en 2004 qui est le lauréat en 2016. Sa création qui lui a valu le 1er prix est intitulée « Espérance ». Une chorégraphie qui dénonce les dérives politiques et l’incivisme entre autres.

La nuit s’est achevée par la remise de cadeaux des artistes au Président du Faso et à son épouse.

IMG_0428 IMG_0405Y Alain Didier COMPAORE

 

 

 

Laisser un commentaire