PARTAGER
Le ministre en Charge de la Communication entouré de ses collègues (de g. à d.) de la Fonction publique, de l'Eau et des Infrastructures

Le gouvernement THIEBA a animé un point de presse, dans la matinée du jeudi 12 mai 2016 à Ouagadougou. Quatre ministres ont échangé avec les hommes de médias autour des points axés, entre autres, sur le reversement des agents de la fonction publique de l’Etat, la crise de l’eau et l’état du réseau routier au plan national.

« Je dis bien. Il n’y aura plus de contractuels dans la Fonction publique burkinabè ». Tels sont les propos du ministre en charge de la Fonction publique, Clément SAWADOGO. Cette situation fait suite à la nouvelle loi 081 portant régime juridique applicable aux agents de l’Etat pris en conseil de ministres du 11 mai 2016.

C’est dire donc que tous les agents sont désormais traités sur le même pied en qualité de fonctionnaire de l’Etat, a expliqué le ministre SAWADOGO.

Télécharger le Tableau portant classement indiciaire applicable aux emplois de fonctionnaires d’Etat pour compter du 1er janvier 2016

Le ministre en charge de la Fonction Publique a présenté, à cette occasion, quelques reformes qu’induit cette loi. Il s’agit du passage de 14 à 17 échelons pour les fonctionnaires de la 1re classe, ce qui implique une « augmentation substantielle » du revenu du fonctionnaire de l’ancienne loi 013.

Le ministre n’a toutefois pas précisé de délai pour constater l’incidence financière de cette loi. Car la suite du processus, qui se chiffre à hauteur de 20 900 000 000 de F CFA, relève du service technique de son département et celui en charge de l’Economie.

Le staff technique des différents ministères et les hommes de médias
Le staff technique des différents ministères et les hommes de médias

La pénurie d’eau et les désagréments liés à ces coupures se sont invités à la discussion de ce matin. A ce sujet, le ministre en charge de l’eau et de l’assainissement, Niouga Ambroise OUEDRAOGO a annoncé la suspension des pénalités de retard sur les factures d’eau pour les mois d’avril et de mai 2016. Il a reconnu les difficultés d’approvisionnement et de desserte d’eau dans les différents quartiers et rassure que tout est mis en œuvre pour alléger la souffrance de la population dont la croissance va grandissante au fil des années.

Ambroise OUEDRAOGO a annoncé au cours de cet échange la réalisation de forages dans les quartiers périphériques de Ouagadougou.

Le ministre des Infrastructures, Eric BOUGOUMA a fait un exposé sur le réseau routier. Il a noté une situation déplorable dans l’ensemble avant d’annoncer la mise en route de quelques projets de construction et de réhabilitation de certaines routes en vue de les rendre beaucoup plus praticables pour le grand bonheur des usagers.

Bènonè Ib Der Bienvenue MEDAH

Laisser un commentaire