PARTAGER

Au nom de la bonne gouvernance et du devoir de recevabilité, 21 sociétés  ont soumis  leurs comptes à l’examen et à l’approbation des participants à la 24ème Assemblée générale des sociétés d’Etat.

Cette année, la baisse de l’activité économique s’explique par divers facteurs dont le putsch manqué du 16 septembre 2015, la baisse du cours du coton et de l’or sur le marché international.

Il ressort que sur 21 sociétés qui ont présenté leurs états financiers,    08 sont déficitaires contre 6 en 2014. Un déficit qui s’élève à 19,239 milliards contre 11,753 milliards en 2014 ; 13 entreprises ont réalisé un bénéfice net de 101,691 milliards de francs CFA.

Le résultat net est de 82,452 milliards en 2015 contre 62,092 milliards en 2014, soit une hausse de 32,79%.

Les sociétés d’Etat ont contribué au budget national à hauteur de 195,895 milliards en 2015 contre 195,692 milliards en 2014. Cette contribution provient essentiellement de la SONABHY pour 145,603 milliards, soit 74,32%, suivie de la SONABEL à hauteur de 24,690 milliards de francs, soit 12,60% et de la LONAB avec 16,880 milliards de francs soit 8,62%.

Sur le plan de la gestion des ressources humaines, les effectifs sont passés de 6555 en 2014 à 6981 en 2015, soit une croissance nette de 426 agents. Les charges de personnel ont, elles, augmenté de 8,44% en passant de 49,821 milliards en 2014 à 54,025 milliards en 2015.

Le gouvernement salue la mise en œuvre des résolutions et des recommandations issues de la dernière session de l’AG-SE et la transmission dans les délais réglementaires des documents auprès de son secrétariat technique.

Service d’information du gouvernement

Laisser un commentaire