PARTAGER

Depuis un certain temps, les consommateurs constatent une relative baisse du prix du ciment sur le marché burkinabè. La tonne de ciment oscille entre 100 000 et 110 000 f CFA (5.000 à 5.500 f CFA le sac de 50kg). Cette baisse en cette période d’hivernage où habituellement la demande est forte, est le fruit de la concurrence entre les revendeurs des cimenteries régulièrement installées au Burkina.

A ce jour, notre pays compte 4 usines de fabrication de ciment à Ouagadougou. Ce nombre sera porté à 6 sur l’ensemble du pays avec la construction en cours à Bobo-Dioulasso de 2 cimenteries. Autant dire que les perspectives sont bonnes.

Nonobstant ces acquis, le Gouvernement à travers le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat a entrepris des négociations pour une baisse des prix des matériaux de construction (tôles, fer à béton, ciment). Les discussions sont en cours avec l’ensemble des acteurs concernés. Le souci du Gouvernement est d’obtenir une baisse conséquente des prix de ces produits dans la perspective globale pour la réduction du coût de la vie.

DCPM / Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat.

Laisser un commentaire