PARTAGER

Les agents communaux de Bobo Dioulasso observent depuis le mercredi 22 juin 2016, un sit-in de 72 heures de 8h à 11h pour réclamer de meilleures conditions de travail et de vie.

Commune de Bobo 2Aucune délivrance d’actes d’Etat civil n’est possible dans la commune de Bobo Dioulasso, depuis le 22 juin 2016. Et pour cause, les agents communaux de la Cité de Sya observent un sit-in de 72 heures pour, disent-ils, dénoncer certains dysfonctionnements.

Sit-in agents communaux de Bobo 3Le secrétaire général communal du SYNATRA-CTB, Lamine PASSOULE explique les raisons de ce mouvement. « Nous sommes des agents qui ont été recrutés pour gérer un certain nombre d’activités au niveau des recettes. Et les régions ont été créées en les donnant une liste des recettes à recouvrer, mais aujourd’hui, ces agents n’ont rien à faire. Ils sont mis de côté et ces tâches sont confiées à d’autres personnes. Face à cette situation, dit-il, «nous avons demandé une correction à ce niveau-là».
Aussi, ajoute-t-il « nous avons des agents qui occupent des postes de permanents mais qui sont payés de manière dérisoire, qui ont, à peine 30 000 francs par mois. Or, il y a une grille salariale qui est là et qui n’est pas appliquée. Alors, nous avons interpelé les autorités sur ce point. Et présentement, nous, agents communaux, ne sommes pas notés ».

Ils dénoncent également la non-opérationnalisation de l’inspection des services municipaux et la mauvaise gestion du domaine public.

Pour lui, « lorsque la commune gère mal ses affaires la population peut se soulever et quand la population se soulève, c’est nous les agents qui en pâtissent. Nous avons perdu notre bâtiment et ça nous sert de leçon et nous interpelons l’autorité pour que certains nombres de faits soient corrigés ».

Si rien n’est fait à l’issue de ces 72 heures de sit-in, ces agents communaux disent ne pas écarter l’idée d’aller en grève pour se faire entendre surtout du ministère de tutelle.

Bènonè Ib Der Bienvenue MEDAH avec Sanouhan Christine COULIBALY

Laisser un commentaire