PARTAGER

La Commission chargée de l’Ethique et de la déontologie a procédé à une audition contradictoire, le vendredi 10 juin 2016, du Directeur de publication du journal « La Rupture » sur la saisine d’un citoyen qui reproche à l’organe de presse un article jugé diffamant à son égard.

Sur plainte de monsieur Anicet PODA, Frère Directeur du lycée « la Salle-Badenya », il a été organisé, par la Commission chargée de l’Ethique et de la déontologie, une audition contradictoire entre le Directeur de publication du journal « La Rupture » et le plaignant. Dans l’article paru le 21 avril 2016 et titré « Ecoles Lassalliennes : ça grogne », le journal impute des allégations de nature diffamante à l’endroit du Frère Directeur Anicet PODA. Celui-ci désirait par sa démarche, connaître l’identité réelle de l’auteur de l’article et donner sa version des faits relatés dans l’article qu’il juge de nature à desservir et sa personne et l’institution dont il a la charge.

Au cours de l’audition, le Directeur de publication, monsieur Wilfried BAKOUAN, a affirmé qu’il avait signé lui-même l’article par son pseudonyme. En outre, le Directeur de publication a reconnu les insuffisances de la démarche usitée pour produire l’article. En effet, il reconnaît n’avoir pas rencontré le Directeur du lycée afin de vérifier les informations reçues de ses sources. Monsieur BAKOUAN a remercié le Frère Directeur pour avoir opté de faire recours au CSC pour régler ce différend.

La Commission a apprécié la démarche du plaignant qui a préféré la voix du dialogue pour la résolution de ce différend et a regretté le traitement déséquilibré et partisan de l’information de la part du journal « La Rupture ». Aussi, en attendant la décision du Collège des Conseillers sur la question, la Commission Ethique et déontologie a exhorté le journal à plus d’attention et de discernement dans le traitement de l’information.

La Direction de la Communication et des Relations publiques

Contact : 25 30 11 24, poste 152

Laisser un commentaire