PARTAGER
© Ph. R Oméga

Le président du Faso Roch Kaboré a présenté jeudi «ses excuses à l’opposition», après que deux membres influents de l’ex parti au pouvoir eurent été empêchés à deux reprises, de s’envoler pour la Côte d’Ivoire, où s’est exilé l’ex président Blaise Compaoré après sa chute.

«Le chef de l’Etat (Roch Kaboré) a présenté ses excuses à l’opposition», dans l’affaire Achille Tapsoba-Zambendé Théodore Sawadogo, a affirmé jeudi Zéphirin Diabré.

Le chef de file de l’opposition politique burkinabè s’exprimait à l’issue d’une rencontre avec le président du Faso.

Respectivement président par intérim et trésorier de l’ex parti au pouvoir, Achille Tapsoba et Zambendé Théodore Sawadogo ont été refoulés à deux reprises (5 juin et 1er juillet) de l’aéroport de Ouagadougou, alors qu’ils désiraient se rendre en Côte d’Ivoire.

Rappelons que l’ex président Blaise Compaoré, chassé par la rue en octobre 2014, a trouvé refuge en Côte d’Ivoire avant d’adopter la nationalité de ce pays.

Agence d’Information du Burkina

Laisser un commentaire