PARTAGER
Le vainqueur Francis KIPTOO reçoit son prix des mains du PDG de ZIL télécom, Alassane ZIBA

Le Kenyan Francis KIPTOO et ses dauphins ont été récompensés pour leurs performances à la 8e édition de Altitude Nahouri. Outre les prix officiels qui récompensent les 5 premiers athlètes au sommet du pic, des prix spéciaux ont également été attribués aux marathoniens qui se sont illustrés au cours de la compétition.

C’est le Kenyan Francis KIPTOO qui repart avec les 600 000 FCFA du semi-marathon Altitude Nahouri.

Son dauphin Khalil LABLAQ reçoit 350 000 FCFA.

IMG_1166
Le 2e Khalil LABLAQ recevant son prix

250 000 FCFA pour le 3e.

IMG_1128
Le 3e Midaouma KAKOMISSA

IMG_1017Le 4e empoche 150 000

IMG_1134
Le 4e K. Boris KONAN

Le 5e quant à lui repart avec la somme de 100 000 FCFA

IMG_1083
Mariam OUEDRAOGO, la seule femme à se hisser au sommet du pic reçoit un prix spécial de 50 000 F CFA

Des prix spéciaux ont également été décernés. Il s’agit des prix de la première femme et homme Burkina-bè, et du premier athlète de Pô. Chacun des lauréats a reçu 50 000 FCFA.

IMG_1088Pour le promoteur Ouézen Louis OULON tout sera mis en œuvre pour la pérennité de « Altitude Nahouri » malgré le contexte économique difficile. Il promet également plus d’innovations pour les années à venir.

Ouézen Louis OULON promoteur de Altitude Nahouri
Ouézen Louis OULON promoteur de Altitude Nahouri

La soirée a été agrémentée par des prestations d’artistes

IMG_1237

IMG_1146Voici le palmarès officiel des 10 premiers

RANG NOM et PRENOM(s) Dossard Performance Pays ou ville
1. FRANCIS  Kiptoo  Kibii 300 01h19’09’’ Kenya
2. KHALID  Lablaq 240 01h19’53’’ Maroc
3. KAKOMISSA  Midaouma 299 01h25’59’’ Togo
4. KONAN  K. Boris 138 01h26’26’’ Côte d’Ivoire
5. TCHENDO  Malaba 295 01h27’32’’ Togo
6. CISSE  Yacouba 180 01h27’47’’ Burkina Faso
7. MAHAMAN T. Saïdou 219 01h28’13’’ Niger
8. N’DRI  K. Sévérin 137 01h28’44’’ Côte d’Ivoire
9. DABIRE J. François 20 01h30’09’’ Burkina Faso
10. COULIBALY  Omar 193 01h30’58’’ Burkina Faso

Y. Alain Didier COMPAORE

1 commentaire

Laisser un commentaire