PARTAGER

Suite à des dénonciations de consommateurs, la Direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes (DGCRF) a saisi le mardi 6 décembre 2016 à Ouagadougou, 2820 cartons de bonbons périmés  de marque « Harty Bite », d’un poids total de  17 tonnes.

Cette saisie intervient après celles d’un lot de 38,15 tonnes de riz avarié et de 2672 cartons de bouillons en cubes de marque Jumbo impropres à la consommation, le tout grâce à la collaboration des populations.

Le gouvernement salut cette collaboration et invite les opérateurs économiques à se conformer aux textes en vigueur en matière de commerce. Il tient à rassurer les consommateurs que les auteurs de ces forfaits seront punis conformément aux textes en vigueur, notamment la loi 15-94/ADP du 05 mai 1994, en cours de relecture pour y introduire des clauses plus dissuasives.

Le gouvernement réaffirme, par ailleurs, son engagement à protéger la santé des Burkinabè par tous les moyens et invite les consommateurs à dénoncer toute pratique douteuse dans les transactions commerciales auprès des  forces de défense et de sécurité ou en appelant les services de contrôles du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat aux numéros verts : 80 00 11 84, 80 00 11 85 ou  80 00 11 86.

Service d’information du Gouvernement

Laisser un commentaire