PARTAGER

Les athlètes Burkinabè étaient sur plusieurs fronts au 7e jour des jeux de la Francophonie à Abidjan en Côte d’Ivoire. Malheureusement la moisson n’a pas été bonne ce 27 juillet 2017. Il y avait au stade Félix Houphouët Boigny deux finales. Le lancer du marteau de Leaticia Bambara et les 4×400 m. Aucune des deux finales n’a rapporté de médaille aux athlètes burkinabè.

L’espoir tant attendu avec Leaticia Bambara au lancer du marteau dame s’est envolé alors que la Burkinabè était même plébiscitée pour l’or. Sur les 6 essais, Leaticia a enregistré 4 essais nuls. Pourtant, elle avait bien commencé avec un lancer de 61m15 à son premier essai et 58.63 au 4e jet. Une performance insuffisante pour figurer sur le podium.

Pour l’athlète en larme, cette contreperformance s’explique par le manque de compétition et surtout des erreurs personnelles.

Dans la cuvette du Félicia ce 27 juillet 2017, il y avait également la finale des 4×400 m messieurs. Le quatuor Burkinabè composé d’Isaiu Somda, Gérard Kobéané, Florian Somé et Tidiane Minoungou s’est classé 6e sur les 8 concurrents.

A noter qu’en lutte par équipe, les lutteurs burkinabè sont qualifiés pour la finale prévue le samedi 29 juillet contre le Sénégal.

En cyclisme, les Etalons que sont Jérôme Bamouni, Bassirou Moné, Théophile Ouédraogo et Cédric Zoungrana n’ont rien pu faire face aux Marocains et Français. Dans cette discipline courue entre Abidjan et Bassam, sur une distance de 150 km, Pierre Idjouadiene de la France s’empare de la médaille l’or, l’argent revient au Marocain Soufiane Sahbaoui et le bronze à un autre Français Bruno Armirail.

Alain Didier Compaoré

Laisser un commentaire