PARTAGER
L'Assemblée nationale burkinabè

La représentation nationale burkinabè a clôt le mercredi 30 août 2017 la session parlementaire spéciale de l’année 2017 ouverte suite au décès de Salifou Diallo le 19 août 2017. A cette occasion, le président intérimaire, Me Bénéwendé Stanislas Sankara a annoncé l’élection du nouveau président de l’Assemblée nationale le 8 septembre 2017.

Le président intérimaire de l’Assemblée nationale, Me Bénéwendé Stanislas Sankara

La tenue de cette session extraordinaire, ce 30 août 2017, fait suite à la disparition du président de l’Assemblée nationale burkinabè le samedi 19 août 2017.

Et c’est au regard des dispositions de l’article 82 de la Constitution burkinabè que le bureau de l’Assemblée nationale a convoqué une session spéciale dans l’optique, non seulement, de rendre hommage au président Salifou Diallo, mais aussi de pourvoir à son remplacement comme le requiert la Constitution et le règlement de l’Assemblée nationale.

Les Députés de la représentation nationale burkinabè

A ce titre, le président intérimaire, Me Bénéwendé Stanislas Sankara a indiqué que la session extraordinaire se tiendra du jeudi 31 août 2017 au 8 septembre 2017 avec l’élection du nouveau président de l’Assemblée nationale.

« Dès demain 31 août, la session extraordinaire va s’ouvrir et va durer au maximum 15 jours. Nous avons prévu de faire l’élection le 8 septembre à partir de 6 heures. En principe si tout va bien, après l’élection, la séance extraordinaire sera close », a-t-il expliqué.

Mais avant, précise-t-il, le suppléant de Salifou Diallo sera appelé pour valider son mandat pour que les 127 députés soient en nombre afin de pouvoir procéder à l’élection du nouveau président.

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah

Laisser un commentaire