PARTAGER

La manche de Faso Academy diffusée ce 14 septembre 2017 sur la Télévision du Burkina a été consacrée aux candidats de Dori. Jean baptiste Coulibaly, Abdoul Aziz Dicko et Hama Sow ont montré ce qu’ils savent faire sur les 2 chansons qui leur étaient imposées. A la fin, c’est Abdoul Aziz Dicko, le fils de l’artiste Dick Marcus, qui a séduit Elvire Bandé et ses 2 complices du jury avec une note de 14,66/20. Jean baptiste Coulibaly et Hama Sow obtiennent respectivement 9,33 et 11 sur 20.

Abdoul Aziz Dicko revient à Faso Academy pour une 2e fois, mais certes avec plus de talent ! Les 2 prestations du candidat de 22 ans et la note de 14,66/20 décernée par le jury le confirment.

Elvire Bandé et Damien Thombiano lui ont donné 8/10 pour l’interprétation de la chanson « Baasnéré » de Negramers. Sur la seconde chanson, « M’bifè » de Soké, les 3 membres du jury ont été unanimes avec la note de 7/10.

Le jury: Elvire Bandé au milieu, Jean Yves Bayala à sa droite et Damien Thiombiano à sa gauche

Elvire Bandé et Jean Yves Bayala reconnaissent que Abdoul Aziz « a travaillé » depuis l’année dernière. Abdoul Aziz Dicko – fils de l’artiste Dick Marcus – s’est en effet inscrit à l’Institut national de formation artistique et culturelle (INAFAC) pour des cours de musique. Il est en 2e année et l’un des membres du jury, Jean Yves Bayala est son professeur de piano.

Le candidat a cependant pêché par l’occupation scénique, « trop concentré sur la chanson au détriment du contact avec le public ». Il doit aussi travailler la voix de tête selon les membres du jury.

Abdoul Aziz, « content mais pas très satisfait de sa prestation », car il aurait aimé avoir au moins 15/20 comme l’année dernière ! Il reconnait avoir beaucoup bossé et bénéficié de l’appui de son papa.

Avec 14,66/20, Aziz n’est pas sûr de se qualifier pour les ¼ de finale. Seuls les 16 meilleurs des 48 candidats seront sélectionnés pour la suite de la compétition !

Ses 2 rivaux, Jean baptiste Coulibaly et Hama Sow n’ont pas suivi les conseils de Damien Thombiano (jury) avant le début de la compétition. « Calmez-vous ! Faites le vide dans votre tête », avait conseillé le membre du jury peu avant l’entame de la compétition.

Jean Baptiste Coulibaly

Jean Baptiste Coulibaly (9,33/20) a chanté hors gamme, sans justesse lors de ses 2 prestations. Le jury lui conseille de beaucoup travailler, de s’entrainer à poser la voix sur la musique.

Hama Sow

Quant à Hama Sow (11/20), a lui mis l’accent sur la danse. « Très gracieux sur scène », il a été fortement ovationné par le public de la salle polyvalente de Kaya où a eu lieu l’enregistrement de la manche le 1er septembre 2017. Coté vocal, « c’est catastrophique », estime Elvire Bandé avec des problèmes de justesse de la voix entre autres.

Une manche sous l’oeil observateur des candidats de Ziniaré (qui passeront dimanche 18 septembre) et ceux de Kaya (mardi 19 septembre)
Nixon, l’animateur de Faso Academy, l’émission de téléréalité Nixon, l’animateur de la RTB

Aboubakar SANFO

Laisser un commentaire