PARTAGER

Les Etalons ont battu les requins Bleus ce mardi 14 novembre par 4 buts à zéro au stade du 4-août. C’est à l’occasion du 6e et dernier match qualificatif pour la Coupe du monde Russie 2018. Les buts ont été l’oeuvre de Préjuce Nacoulma par 3 fois et de Banou Diawara. Une  victoire qui n’influence en rien la qualification du Sénégal.

La victoire

Les Etalons ont bouclé les éliminatoires du mondial Russie 2018 par une large victoire contre les Requins Bleus du Cap Vert (4-0). Une victoire seulement bonne pour le moral puisque la place pour la Russie dans la poule D des Etalons a été arrachée par les Sénégalais.

La victoire a pourtant tardé à prendre  forme côté Etalons. Après un coup d’envoi de 5 mn de retard par l’arbitre Tunisien Youssef Essrayri les Etalons prennent les choses en main, mais se montrent brouillons. Un manque de coordination dans le système de jeu. Les Requins Bleus qui n’en demandaient pas plus, eux, sont plus attentistes et mieux organisés dans le jeu. Le match s’équilibre et la domination se fait tour à tour. On sent de la précipitation côté des Etalons. Il faut attendre la 45e mn pour voir le premier but des Etalons suite à un drible manqué du gardien des Requins Evoras Dias José. Préjuce Nacoulma profite et ouvre le score avant de rejoindre les vestiaires.

A la reprise les visiteurs montrent un nouveau visage, ils se créent les meilleures occasions mais la défense et le gardien des Etalons veillent au grin. Il faut attendre 10 mn plus tard pour voir la mainmise des Etalons sur la balle. Une configuration qui permet à  Préjuce Nakoulma, encore lui à la 57e de doubler la mise sur un coup-franc de Bertrand Traoré. Il revient à la 62e d’une tête et fait son triplé de la soirée et sa première avec les Etalons.

C’est alors que Paulo Duarté jette du nouveau sur l’aire du jeu. Le jeune Etalon, Boureima Hassane Bandé pour sa première convocation et titularisation qui a confirmé tout le bien qu’on dit de lui cède sa place à un autre jeune non moins bon, Zakaria Sanogo.

Alain Traoré cède sa place à Bancé et  Bertrand à Banou Diawara. C’est ce dernier qui clos en beauté la soirée en incrivant de la tête le 4e but des Etalons.

Des regrets

En effet, c’est le premier match gagné par les Etalons à domicile depuis le debut des éliminatoires. Les 4 seuls points engrangés par l’Afrique du Sud ont été pris devant le Burkina. Alors que le Cap Vert que les Etalons ont battu aller-retour a cependant été battu aller-retour également par les Etalons. Si les paulains de Duarté en avaient fait autant face aux Sud Africains ils n’en sauront pas là. Avec un peu de recule on comprend aisement que l’on ne peut se qualifier au mondial avec une seule victoire à domicile alors que l’on avait les moyens d’y être pour peu d’en faire un objectif.

Team Cap Vert

De bonnes prespectives 

Si un joueur marqué l’esprit du staff des etalons que l’ensemble du public sportif c’est bel et bien Boureima Hassane. Pour sa première convocation et sa première titularisation, le meilleur buteur du championnat belge a confirmé tout le bien qu’on parle de lui. Rapide, technique et volontaire le passage à temoin est rassuré au niveau de l’attaque. Un des jeunes et qui a également montré qu’on peut compter avec lui, c’est Zakaria Sanogo. Il a donné du fil à retordre à la défense du Cap Vert après sa rentrée.

Y.ADC

Laisser un commentaire