PARTAGER

La 2e édition de la coupe du maire de Komsilga a connu son épilogue le dimanche 3 décembre dans ladite commune. Après trois moi de compétition, la finale a opposé le village de Bassomyam à celui de Kagtoudin a vu la victoire de Bassomyam par 3 t-a-b à 2. Il remporte le trophée et la somme de 1 200 000 FCFA. 

Le village de Bassomyam est le vainqueur de la 2e édition de la coupe du maire de Komsilga. Il a battu en finale l’équipe du village de Kagtoudin au t-a-b (3-2) après un match nul vierge à l’issue du temps réglementaire.

En effet, c’est une finale qui a été âprement disputée et pour cause? Le parrain a fait monté les enchères. Alors que la valeur de la coupe était de 200 000 FCFA, le parrain estime que c’est une somme dérisoire et ajoute  un million pour le vainqueur 500 mille FCFA pour le finaliste malheureux 300 mille pour le 3e et 200 mille pour le 4e. De quoi donner de l’appétit aux acteurs. Et dès le coup d’envoi, c’est Bassomyam qui se montre plus entreprenant et menace le camp de Kartoudin. Mais toutes ses actions offensives sont vouées à l’échec. kartoudin plus posé mais moins physique réplique par des contres infructueuses là aussi. La pause intervient sur un score de zéro partout. Une pause de qui n’a pas suffit aux deux équipes de se départager à la reprise.

C’est au t-a-b que la finale a choisi son vainqueur. Bassomyam est plus adroit et inscrit 3 tirs contre 2 pour Kartoudin.

Il remporte ainsi le trophée, des médailles, deux ballons, un jeu de maillot et la somme de 1 200 000  FCFA. Kartoudin se console avec la somme 650 000 FCFA un jeu de maillot des médailles et un ballon.

Issouf Nikiéma maire de la commune de Komsilga

De quoi donner une fierté au promoteur le maire Issouf Nikièma de Komsilga. « Nous avons organiser cette coupe en collaboration avec l’Association pour le Développement de Komsilga afin d’apporter notre pierre à l’édification au développent socio-culturel et sportive de la commune » a dit Issouf Nikièma. pour lui, le sport étant un facteur idéal de cohésion sociale entre es jeunes il n’ y avait mieux que le football pour faire passer le message. « Nous sommes content de la mobilisation et surtout le bon aboutissement de cette coupe » a laissé entendre le maire.

En rappel c’est dans le mois d’août que qu’a été lancée cette 2e édition de la coupe du maire qu a réuni 24 équipes des villages de la communes.

Y. Alain Didier Compaoré 

Laisser un commentaire