PARTAGER

Le spécialiste du triple saut burkinabè Hugues Fabrice Zango a effectué samedi dernier, un triple saut en salle de 17,23m, battant le record africain de 17m00 détenu depuis 36 ans par le Nigérian Ajayi Agbbaku.

Le triple sauteur burkinabè Hugues Fabrice Zango a réalisé le samedi dernier au meeting de Val de Reuil (France), un saut de 17m23 en salle. Il bat ainsi le record national et celui africain en l’air, de 23 cm.

Le record africain était jusque-là détenu par le Nigérian Ajayi Agbbaku avec un bond de 17m00 à Dallas aux Etats Unis le 30 janvier 1982.

Le recordman burkinabè réalise ainsi les minimas pour les championnats du monde en salle prévus à Birmingham (Angleterre) du 1er au 4 mars prochain.

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a, dans un tweet, félicité l’athlète burkinabè : « Je lui adresse mes encouragements et lui souhaite de nombreux succès dans sa carrière internationale».

Hugues Zango qui étudie en France, a remporté en 2017 la médaille d’or du triple saut aux jeux de la Francophonie qui se sont tenus à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Il est également médaillé d’argent au triple saut du dernier «Universiade» d’été en 2015 qui s’est tenu à Gwangju en Corée du sud.

Lire l’article sur aib.bf

Laisser un commentaire