PARTAGER

Quand les populations des zones non-loties au Burkina parlent de reprise des lotissements, le gouvernement répond restructuration. Et pendant ce temps, le nombre et les activités des promoteurs immobiliers croissent à un rythme presque démentiel. Et le programme « 40 mille logements » tarde à se concrétiser. Finalement, quel est la politique du pouvoir en matière d’habitat ? Face un développement anarchique des habits spontanés, la restructuration peut-elle être la solution ?

Controverse lance le débat ce jeudi soir sur la Télévision du Burkina (https://www.rtb.bf/television-en-direct/). 4 invités seront sur le plateau :

  • Léon Toé, Secrétaire général du Ministère en charge de l’habitat;
  • Tiéfa Somé, Président de la Coopérative de l’habitat;
  • Seydou Traoré, Président de l’Association droit au logement;
  • Alain Zoungrana, Président de l’Union nationale des promoteurs immobiliers.

Vous pouvez participer à l’émission en appelant ou en postant vos questions et réactions sur Facebook.com/controverseRTB avec le hashtag #ControverseRTB. Participez aussi au débat en appelant au +226 25 40 79 03.
CONTROVERSE CE SOIR A 21H SUR LA RTB.

Laisser un commentaire