PARTAGER
Le Directeur général de la SONABEL, François de Salle Ouédraogo (2e à gauche)

Le Directeur général de la Société nationale d’électricité au Burkina Faso (SONABEL), François de Salle Ouédraogo a animé un point de presse ce vendredi 09 mars 2018 pour présenter la situation de la fourniture d’électricité et annoncer les mesures prises pour faire face au déficit énergétique de 50MW.

350 MW est l’énergie électrique demandée auprès de la Société nationale d’Electricité (SONABEL) en période de « pointe», correspondant à la période où la demande en énergie électrique est la plus élevée, a indiqué le Directeur général de la Nationale de l’électricité, François de Salle Ouédraogo. Or,  la SONABEL, au regard de la faible pluviométrie enregistrée en 2017, peut en fournir 300 MW.

Face à ce déficit énergétique de 50 MW, la SONABEL par la voix de son Directeur général dit prendre un certain nombre de mesures pour y faire face. Il s’agit entre autres de «sécuriser l’approvisionnement des centrales en combustibles, sécuriser et rendre fiable les réseaux de transport et de distribution », a indiqué François de Salle Ouédraogo.

Le projet d’interconnexion Bolgatanga-Ouagadougou, qui était très attendu dans le cadre de cette gestion de pointe de l’année 2018, aux dires du Directeur général, ne pourra être mis à profit. La raison, il nous l’explique en ces termes : « Si du côté burkinabè les travaux sont achevés depuis décembre 2017, il n’en est pas de même de la partie ghanéenne dont les travaux ont connu un grand retard…les travaux ne seront pas achevés avant mai 2018 ».

Quant à la centrale solaire photovoltaïque de zagtouli, Francois de Salle Ouédraogo rassure qu’elle injectera sa pleine capacité sur le Réseau national interconnecté pendant cette période critique.Toutefois, son appoint ne sera perceptible que dans la journée.

Pour faire face à ce déficit, M. Ouédraogo dit compter sur l’indulgence des consommateurs pour les désagréments qu’ils auront à constater pendant ces périodes de délestages.

A ce titre, il a, par ailleurs, invité l’ensemble des usagers de l’électricité, sans distinction aucune, de se sentir concernés par la situation en ayant des réflexes d’économie d’énergie. «Toute chose qui permettra au bout de la chaine  d’économiser quelques précieux MW», a-t-il ajouté.

Un programme prévisionnel de délestage sera communiqué incessamment, foi de la direction de la SONABEL.

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah

Laisser un commentaire