PARTAGER

Le championnat d’Afrique de karaté do zone 3 a pris son envol ce 20 avril au hall des Arts martiaux du stade du 4 août. Parmi les 6 pays attendus, 4 ont, jusqu’à l’heure du lancement, répondu présents. Sont toujours attendus, la Côte d’Ivoire et le Nigeria car le Liberia avait déjà été annoncé forfait.

C’est parti pour la 17e édition du championnat d’Afrique de karaté do UFAK zone 3. Une compétition qui regroupe les karaté-ka de 8 pays de la sous-région. Pour cette édition, 5 pays sont déjà sur le tatamis. Il s’agit du Togo, du Bénin, du Niger, du Ghana et bien entendu du Burkina. La Côte d’Ivoire et le Nigeria sont toujours attendus.

président de l’UFAK zone 3, Vincent Yaï

Pour le président de l’UFAK zone 3, Vincent Yaï, cette compétition qui regroupe les athlètes de l’Afrique de l’Ouest est la bienvenue. « Si nous voulons des médailles au Japon en 2020 et représenter valablement l’Afrique aux JO à Tokyo, il nous faut de la compétition« .

Oumar Yugo président de la FBK

C’est pourquoi il a remercié le président de la Fédération burkinabè de karaté Do, Omar Yugo, maître d’ouvrage dudit championnat. Ce dernier a du reste rassuré que son objectif est de donner de la compétition aux acteurs que sont les athlètes mais également les arbitres avec en ligne de mire une participation honorable au jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Les athlètes compétiront en kata individuel et par équipe et surtout en commity. Les finales sont prévues le 21 avril dans l’après-midi.

Y. ADC.

Laisser un commentaire