PARTAGER

Le Burkina se succède à lui-même à la 17e édition du championnat national de karaté do UFAK zone 3. Tenu à Ouagadougou les 20 et 21 avril dans la salle des arts martiaux, ce championnat a vu de nouveau le sacre du Burkina avec un total de 29 médailles dont 12 en or, 6 en argent et 11 en bronze. 

Le Burkina Faso s’est taillé la part du lion à la 17e édition du championnat d’Afrique de Karaté do UFAK zone 3. Au total ce sont 29 médailles dont 12 en or, 6 en argent et 11 en bronze qu’il a raflés.  Le Burkina est suivi du Niger avec 27 médailles, 8 en or, 10 en argent et 9 en bronze.  Le Bénin ferme le podium avec un total de 20 médailles, 6 en or, 5 en argent et 9 en  bronze), la Côte d’Ivoire (13 médailles pour  2 en or, 7 en argent, 4 en bronze) et le Togo (11 médailles pour 2 en or, 2 en argent et 7 en bronze.

La compétition a eu la bénédiction du Mogho Naaba et le co-parrainage du ministre des Infrastructures et celui des Affaires Etrangères, le tout sous la présidence du ministre des Sports et des Loisirs.

En kata par équipe le Burkina est arrivé en tête suivi de la Côte d’Ivoire et du Niger.

En kata individuel chez les moins de 21 ans, Bernice Sawadogo a offert la médaille d’or au Burkina Faso devant Adamou Issoufou du Niger.

En Kumité individuel  moins de 76 kg, Ange Béhanzin du Bénin a battu Joseph Bebané du Burkina.

Y. Alain Didier Compaoré

Laisser un commentaire