PARTAGER

La 10e édition de Altitude Nahouri se tiendra le 23 juin 2018 à Pô dans le Nahouri. C’est ce qui ressort de la conférence de presse tenue ce mercredi 23 mai à Ouagadougou par le comité d’organisation. Quatre cent (400) athlètes  sont attendus à cette 10e édition. Les inscriptions ont déjà commencé. 

Les inscriptions pour la 10e édition de ‘’Altitude Nahouri’’ sont lancés. C’est la substance du point de presse du comité d’organisation de la compétition qui se tient le 23 juin 2018 à Pô, comme d’habitude.

Pour le promoteur Ouézzin Louis Oulon, c’est près de 400 athlètes qui sont attendus cette année. Les burkinabè auront plusieurs autres concurrents venant du Kenya, du Maroc, de l’Ouganda, de l’Ethiopie, de la Palestine, du Liban, de la Chine, mais aussi du Togo, de la Côte d’Ivoire et du Niger. Tous frappent à la porte, a dit le promoteur. Pour le comité d’organisation, elle n’est en mesure de prendre que 2 billets d’avion ou ceux qui peuvent se prendre en charge, à hauteur de 60% du coût du billet.

Ainsi, les inscriptions peuvent se faire à l’adresse altitudenahouri@gmail.com ou au numéro suivant + 226-79-04-34-34, au +226-64-11-09-09 par appel ou par sms. Elles peuvent se faire également à Radio Burkina, à la Fédération burkinabè d’athlétisme au Stade du 4-août.

Ouézzin Louis Oulon, promoteur de « Altitude Nahouri »

Pour cette 10e édition, le vainqueur empochera la somme d’un million de FCFA. Son dauphin recevra 500 000 FCFA, contre 250 000 pour le dernier du podium, 150 000 pour le 4e et 100 000 pour le 5e. Tous les 10 premiers seront primés. Le premier burkinabè, lui aura une moto. Les dames qui se seront illustrées seront également distinguées.

Le capitaine des Etalons, Charles Kaboré a donné son accord pour parrainer « Altitude nahouri » 2018.

Le budget estimatif de la compétition est de 32 millions de francs CFA. Selon le promoteur, il n’a toujours pas encore reçu le 1/3 du budget.

Outre le côté sportif, le côté culturel sera une fois de plus au rendez-vous de « Altitude nahouri » avec son village touristique et les stands à louer. Les maillots des athlètes peuvent aussi être parrainés par d’éventuels annonceurs, a laissé entendre Ouézzin Louis Oulon.

Y. Alain Didier Compaoré   

Laisser un commentaire