PARTAGER

La 3e édition de la coupe du Faso dame en football a été remportée par les Etincelles de Tanghin  (Ouagadougou) devant l’USFA par un but à zéro le samedi 26 mai 2018 au stade Wobi de Bobo Dioulasso. Elle s’adjuge du trophée, la médaille d’or et la somme d’un million et demi de FCFA.

 

Les Etincelles de Tanghin succèdent à l’Union sportive de Ouagadougou au sacre de la Coupe du Faso en dame. En effet, les enfants de Pascal, comme on les appelle, ont tenu en respect l’équipe militaire féminine, l’USFA, en s’adjugeant du trophée de la 3e édition de dame Coupe.

Ce sont d’ailleurs elles qui ont été les plus entreprenantes dès le coup d’envoi. Plus jeunes et plus techniques, elles assiègent le camp militaire et multiplient les assauts. Des assauts que repoussent les filles militaires qui procèdent par des contres. Des contres qui ont failli leur être favorables à la 23e minute lorsque Zoeandé Sawadogo obtient un coup franc à l’entrée de la surface de réparation des Etincelles. Un coup de pied arrêté joué en décomposée qui passe à quelques cm des buts gardés par Nina Dabilgou. L’équipe militaire revient deux minutes plus tard avec Haoua Tou seule face au dernier rempare des Etincelles mais sa frappe échoit dans les gans de Nina Dabilgou.

Passé ce temps d’orage côté Etincelles, elles reprennent la  possession de la balle et acculent l’USFA. La forte pression dans le camp militaire pousse à commettre une faute de main dans sa zone de vérité. L’arbitre Fabienne Yaméogo n’hésite pas et indique le point de pénalty. Sara Ilboudo ne tremble pas et prend en contrepied la portière Zénabou Kouanda à la 41e mn. Le score d’un but à zéro des Etincelles n’évoluera pas jusqu’à la pause.

A la reprise les Etincelles étalent leurs talents à l’image de Sara Ilboudo, Géneviève Ouédraogo qui donnent du fil à retordre à la défense de l’’équipe militaire. Côté USFA, c’est Juliette Nana qui se montre la plus dangereuse et trouve d’ailleurs la barre transversale à 67e.  Puis plus rien jusqu’à la fin de la rencontre.

Les Etincelles succèdent ainsi à l’USO, détentrice du trophée la saison passée. Elles s’adjugent du trophée, la médaille d’or et la somme de 1 500 000 FCFA des mains de la représentante de Mme Sika Kaboré, Mme Bala Sakandé.

La finaliste malheureuse, l’USFA se contente de la médaille d’argent et la somme de 1 000 000 FCFA reçue des mains du ministre des sports et des Loisirs Daouda Azoupiou.

Chacune des deux équipes a gagné d’autres prix en espèce de certains mécènes.

La finale homme, se joue ce 27 mai au stade Sangoulé Lamizana de Bobo entre l’ASFB le champion national et Salitas FC.

l’équipe militaire, l’USFA
L’équipe victorieuse de Tanghin

Y. Alain Didier Compaoré

Laisser un commentaire