PARTAGER

Dans la nuit du 21 au 22 mai 2018, des éléments de l’Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie nationale (USIGN) ont effectué une opération à Ouagadougou, dans le quartier de Ragnongo. De sources officielles, cette opération a coûté la vie à trois (3) terroristes présumés et fait cinq (5) blessés dont un (1) civil. Elle a également permis l’arrestation d’un présumé terroriste ainsi que la saisie d’un important armement.

Fort malheureusement, cette opération s’est aussi soldée par la mort du Maréchal de Logis-Chef, François de Salle OUEDRAOGO.

Le terrorisme a donc, une fois de plus, endeuillé des Burkinabè. Le MBDHP, en ces moments particulièrement douloureux, présente ses condoléances les plus attristées à la famille du gendarme décédé ainsi qu’à l’ensemble des forces de défense et de sécurité de notre pays. Il souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées.

Le Mouvement salue le courage des éléments de l’USIGN dont l’intervention a certainement permis de sauver de nombreuses vies. Il les exhorte à poursuivre leurs actions de protection des personnes avec professionnalisme et dans le respect des règles de l’Etat de droit.

Le MBDHP appelle l’ensemble de ses militantes et militants à la vigilance et à contribuer à la lutte contre les actes terroristes qui ôtent de vies et plongent la Nation dans une profonde désolation.

Fait à Ouagadougou le 23 mai 2018

Le Comité exécutif national

Laisser un commentaire