PARTAGER

Le Burkina Faso a ses « Mamadou Gassama » qui au lieu d’être célébrés, sont injuriés. Il s’agit par exemple d’Ousmane Sawadogo qui régule la circulation au carrefour qui mène au marché de Katre Yaar. Avec son association Faso One Village, il entend lutter contre l’incivisme qui règne sur les voies de la capitale burkinabè.

 

Laisser un commentaire