PARTAGER

Le ministre des Affaires étrangères du Burkina, Alpha Barry a ouvert en présence de son homologue indien, Mobashar Jawed Akbar, la 4e  session de la Commission mixte de la Coopération Burkina Faso- République de l’Inde, ce 12 juillet 2018, à Ouagadougou.

Après 11 ans de rupture de lien diplomatique, d’importants  projets et accords sont à l’affiche de cette relance de la coopération. Et la validation de ceux-ci, ce 12 juillet, permettra de  booster de façon  significative cette commission mixte indo-burkinabè, a expliqué, le ministre en charge des Affaires étrangères burkinabè, Alpha Barry.

Au nombre des projets, poursuit le chef de la diplomatie burkinabè, sont inscrits entre autres la réalisation de 1000 logements sociaux, la mise en route de la 2e phase d’octroi de bus au profit des étudiants et des populations de nos villes telles Ouagadougou et Bobo Dioulasso au cours du second semestre de cette année et l’octroi d’une cinquantaine de bourses scolaires et universitaires et de formation.

En sus, il a ajouté la réalisation de projest dans le domaine de l’énergie solaire à grande échelle et petite échelle dans les petites localités pour permettre le pompage d’eau potable, mais également pour l’irrigation.

« La coopération avec l’Inde, c’est sur des projets de taille moyenne parfois, mais très concrets et très utiles avec un impact important pour les populations et c’est ça l’avantage de cette coopération », a confié Alpha Barry.

Quant à son homologue indien, Mobashar Jawed Akbar, il a donné l’assurance d’examiner les voies et moyens pour renforcer la coopération en vue de contribuer au bien-être des populations burkinabè. Car, poursuit-il, « c’est l’objectif du premier Ministre indien et du Président du Faso. Nous allons donc signer des accords pour les projets déjà existants ».

Les diplomaties indo-burkinabè ont posé pour la postérité

A ce titre, le chef de la diplomatie indienne dit définir des orientations pour la coopération, qui portera sur plusieurs domaines dont l’énergie, les logements, et le renforcement des compétences et des capacités en matière de défense.

Tout en félicitant son homologue indien, M. Barry se dit réjoui à la suite du président du Faso pour l’annonce qui a été faite pour la réouverture de l’ambassade de l’Inde à Ouagadougou.

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah

 

1 commentaire

Laisser un commentaire