PARTAGER

Le conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 18 juillet 2018 sous la présidence du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Il a examiné divers dossiers inscrits à son ordre du jour.

-Au titre du ministère de l’économie et des finances, le conseil a adopté un décret portant création de l’Agence nationale de régulation pharmaceutique. Sa création s’inscrit dans le cadre des recommandations de l’OMS et de l’UEMOA.
Cette agence va permettre une meilleure protection du secteur, la réduction du phénomène de contrefaçon des produits pharmaceutiques, la mise en place d’un environnement réglementaire qui facilite le développement de l’industrie pharmaceutique nationale et le développement des ressources pharmaceutiques de qualité, le renforcement de la qualité des produits et l’innocuité des produits de santé. Les statuts de cette nouvelle agence ont été également adoptés.

Le conseil a également adopté les documents de politique sectorielle santé pour la période 2017-2027. Il y a cinq axes qui sont développés dans cette politique : l’accès aux services de santé, la nutrition, l’amélioration de la transition démographique, la promotion de la bonne gouvernance au niveau de la santé et le financement du secteur de la santé. L’objectif étant de réduire la morbidité et la mortalité, l’augmentation de l’espérance de vie à la naissance et l’amélioration du bien-être des populations.

-Au titre du ministère en charge de l’eau, le conseil a adopté le résultat de l’appel d’offre international n°2017-013 du 20 décembre 2017 sur le recrutement d’entreprises en vue de réaliser des travaux d’aménagement des hectares de périmètres irrigués dans le programme de développement intégré de la vallée de Samendeni.

Il y a trois lots qui ont été attribué : l’aménagement de périmètres irrigués, la construction de station de pompage, le recalibrage du fleuve du Mouhoun sur 96 km depuis le barrage de Samendeni jusqu’aux périmètres irrigués. Le total fait à peu près 32 milliards FCFA financé sur le budget de l’Etat.

DCPM/Ministère de la communication et des relations avec le parlement

Laisser un commentaire