PARTAGER
Thérèse Alice Ouédraogo brandit son trophée et son chèque d'un million de F CFA

Le ministère en charge de la Femme a organisé une soirée dénommée « nuit de la femme entrepreneure » en vue de récompenser les trois (3) lauréates du concours national des meilleures entreprises féminines, ce 30 juillet 2018, à Ouagadougou. A cette occasion, Thérèse Alice Ouédraogo de l’entreprise « Délicio SARL » a été distinguée lauréate et reçoit son prix composé d’un chèque d’un million de F CFA et d’un trophée.

Sur les 161 dossiers en lice pour le concours national des meilleures entreprises féminines, c’est l’entreprise « Délicio SARL » de la région du Centre, de la promotrice Thérèse Alice Ouédraogo qui en est la lauréate avec la note de 17,10/20.

Elle est suivie successivement de la « Laiterie Kessene » de Fatimata Boly de la région du Nord qui obtient 16,95/20 et 16,84/20 pour « l’Unité de transformation de manioc- Biba » de Soutoumana Palenfo du Sud-Ouest.

Première du genre, cette nuit, de l’avis de la ministre en charge de la Femme, Laurence Marie Hélène Ilboudo permet de promouvoir les femmes entrepreneures qui ne représentent que 21% de femmes propriétaires d’entreprises.

Les trois meilleures femmes entrepreneures récompensées

Pour cette raison, elle a exhorté les autres femmes à s’engager sans hésitation dans la transformation et la conservation des produits locaux. « Nous avons pour objectif de promouvoir 50% de femmes d’ici 2020 », a-t-elle indiqué.

Après avoir rappelé les conditions d’organisation du concours, le Chargé d’Etudes au Ministère de la femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, par ailleurs membre du jury de la compétition des entreprises de la femme, Alassane Ouattara a expliqué les critères qui ont prévalus aux choix des différentes candidates.

Du reste, le porte-parole du jury, a formulé des recommandations pour l’organisation des prochaines éditions. Celles-ci sont essentiellement axées sur le «renforcement du plan de communication de la compétition pour toucher le maximum de candidats pour les prochaines éditions», le «renforcement de capacités techniques et managériales des femmes entrepreneures» et le «suivi des lauréates  dans leur entreprise».

L’heureuse bénéficiaire, Thérèse Alice Ouédraogo n’a pas tari de remerciements à l’endroit du ministère en charge de la Femme, initiateur et promoteur des prix de la meilleure entreprise féminine.

Mme Ouédraogo a donc vu ses mérites, au cours de la nuit de la femme entrepreneure, récompensés par le prix d’une valeur de un million de F CFA et d’un trophée. La deuxième et la troisième reçoivent respectivement 750 000 F et 500 000 F CFA plus un trophée chacune.

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah

Laisser un commentaire