PARTAGER

Les athlètes et voshings Burkinabè étaient à l’honneur ce mardi 7 août au ministère des Sports et des Loisirs. Ils ont  été reçu par le ministre Daouda Azoupiou après les médailles engrangées au Championnat d’Afrique d’athlétisme seniors Asaba 2018 (Nigeria) et à la Coupe du monde du Vovinam Vièt-Vo-Dao en Belgique.

Du jamais vu pour une participation à une coupe du monde! Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître pour les Étalons Voshings qui ont  participé à la 5e édition  de la Coupe du monde du Vovinam Vièt-Vo-Dao, en Belgique le mois dernier. En tout, 15 médailles dont 7 en Or, 2 en Argent et 6 en Bronze ont été décrochées par les voshings Burkinabè. Ce qui fait du Burkina le 3e pays sur les 14 pays qui ont pris part à cette coupe du monde. Pourtant, le Burkina a participé avec seulement 15 Voshings.

Pour le DTN du Vovinam Vièt-Vo-Dao, Moussa Nassouri, l’une des meilleures prestations du Burkina a été réalisée par l’équipe jeune qui dit-il « a ébloui le public et le jury dans le concours des combats imaginaires par équipe« .

Dans la salle de conférence du MSL, les voshings n’étaient pas les seuls à recevoir les félicitations et les encouragements du ministre Azoupiou. Il y a avait aussi leurs camarades de l’athlétisme. Ils étaient à Asaba au Nigeria où se tenait le Championnat d’Afrique d’athlétisme senior. La moisson même s’elle n’était pas à la hauteur de celle récoltée en Belgique par les Voshings est à saluer. A Asaba, le Ditanyé a aussi retenti  à travers Hugues Fabrice Zango. Il a décroché l’or au triple saut avec un bond de 7m11 et bat du coup le record national de la discipline.

Hugues Fabrice Zango

Une autre athlète et non des moindres qui a donné au pays deux médailles d’argent, c’est Marthe Yasmine Koala en saut en longueur et en heptathlon. Ce qui fait un total de 3 médailles, une en or et deux en argent . Le Burkina se classe ainsi 10e sur les 52 pays participants.

 

Une performance saluée par le ministre Azoupiou des Sports. « Des mesures seront prises pour que les athlètes qui ramènent des médailles soient récompensés à la hauteur de leurs efforts »  a promis le ministre sans pour autant donner des montants. Le ministre a aussi félicité les dirigeants et  encadreurs qui « malgré, les difficultés ont engrangé ces médailles qui les honorent et honorent le Burkina Faso« . Il promet de soutenir les différentes disciplines sportives pour les différentes compétitions internationales.

Y. Alain Didier Compaoré

 

Laisser un commentaire