PARTAGER

Le président d’un bureau de vote a été tué ce dimanche par des hommes armés au sud-ouest de Tombouctou, dans le nord du pays, selon des sources sécuritaires et un élu local.

“Des djihadistes sont venus vers 13h30, heure localedans un bureau de vote d’Arkodia. (…) Le président du bureau de vote a voulu fuir. Les djihadistes ont tiré sur lui et l’ont tué”, a indiqué un élu de cette localité située à quelque 100 km au sud-ouest de Tombouctou, notant que les assaillants ont “interdit le vote”.

Egalement dans le nord du Mali, dans le village de Kiname, à 120 km de Tombouctou, “des hommes armés sont venus et ont emporté tout le matériel électoral au bord du fleuve et l’ont incendié, avant de repartir”, a déclaré un habitant.

Les groupes jihadistes, chassés en 2013 de cette région par une intervention militaire française, avaient qualifié “d’illusion” cette élection.

Source: AFP

Laisser un commentaire