PARTAGER
La Ministre en charge de la Femme et de la Solidarité, Hélène Marie Laurence Ilboudo

La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Hélène Marie Laurence Ilboudo a, au cours d’un point de presse, fait le point de l’opération de retrait des enfants et des femmes en situation de rue ce 23 août 2018. Aussi, elle en a profité lancer une campagne de collecte de fonds pour soutenir cette opération.

Lancée le 10 août 2018, l’opération de retrait d’enfants et de femmes en situation de rue a permis d’enregistrer pour la ville de Ouagadougou un nombre important

A la date du 20 aout 2018, « ce sont au total 654 enfants, accueillis au centre d’Accueil d’urgence, 170 personnes au Centre de prise en charge des victimes de violences basées sur le genre, 58 personnes à l’Auberge de Nongremassom et 82 à l’Auberge de Cissin », a indiqué la Ministre en charge de la Solidarité, Hélène Marie Laurence Ilboudo.

Outre la prise en charge classique à savoir l’hébergement et l’alimentation, la ministre Ilboudo dit prévoir l’encadrement et la réinsertion de ces enfants et femmes retirés à travers l’appui psychologique, l’apprentissage de métier et le retour en famille.

Aussi, a-t-elle rappelé que cette opération dont le budget prévisionnel était estimé à plus de 250 millions de F CFA, son département n’a finalement pu mobiliser que 186 millions de F CFA. Et «cette opération de 10 jours se chiffre à plus de 140 millions de F CFA», a-t-elle ajouté.

Et pour réinsérer ces enfants et femmes retirés et marquer l’élan de solidarité, la ministre Ilboudo a pris l’initiative de mettre en place un mécanisme de participation financière des citoyens à l’opération. Et pour une réussite de cette opération, elle demande à l’opinion publique de laisser parler leur cœur par des contributions à travers le Fonds national de Solidarité aux numéros suivants :

  • Orange-money : 64 07 76 24 ;
  • Mobicash : 62 29 97 77 ;
  • Compte trésor : 443 360 000 001 ;
  • Compte BICIA-B : 090 530 604 1600-114

Et comme pour joindre l’acte à la parole, elle a présenté la quittance de la somme de cinq cent mille F CFA versée en guise de contribution.

Elle a par ailleurs rassuré les citoyens que des mécanismes de contrôle seront mis en place pour permettre à toute personne désireuse d’avoir des informations sur l’utilisation des ressources.

Bènonè Ib Der Bienvenue Médah

 

Laisser un commentaire