PARTAGER

Les élèves du CM2 de Kaïn, de Banh et de Sollé dans la région du Nord, basés dans des centres de regroupement, ont entamé ce 29 août 2018 la session spéciale de l’examen du CEP 2018.

C’est à Kaïn que le gouverneur Hassane Sawadogo a procédé au lancement de la session en présence du directeur de Cabinet du ministre en charge de l’Éducation nationale, Moussa Bologo.

Le Centre de Kaïn compte 210 candidats dont 100 filles.

Les élèves qui n’ont pas pu composer les sessions normales des examens en raison des menaces terroristes ont été regroupés dans différents centres depuis le 24 juillet 2018. Des cours intensifs leur ont été dispensés en vue desdits examens spéciaux.

Karim Bikienga

RTB Nord

Laisser un commentaire