PARTAGER

Les députés de la Majorité présidentielle ont donné, ce mardi 31 juillet 2018, les raisons de leur vote en faveur de la modification du Code électoral intervenue le 30 juillet 2018. Lors d’une conférence de presse, ils ont expliqué que seuls la Côte d’Ivoire et le Gabon ont des cartes consulaires biométriques. Pour une question d’équité, ils estiment que les pièces exigées pour le scrutin soient les mêmes pour tous et qu’il reste encore 2 ans pour que chacun se fasse établir sa Carte nationale d’identité burkinabè (CNIB).

Laisser un commentaire