PARTAGER

Le stade Batiébo Balibié de Koudougou a abrité pour le compte de la 3e journée du championnat national de football de D1 ce 15 septembre 2018 le match ASEC de Koudougou-EFO. Un match au multiples enjeux qui a vu la première victoire de la saison des locaux par la plus petite des marques (1-0).

L’ASEC de Koudougou n’a pas volé sa victoire devant l’Etoile filante de Ouagadougou à cette 3e journée du Fasofoot. C’est elle qui s’est bien procurée les meilleures occasions de cette rencontre aux multiples enjeux.

En effet, l’ASECK avait à cœur de rentrer enfin dans le championnat en engrangeant au moins un point. L’Etoile avec une défaite et un nul voulait se relancer également devant les Commerçants de Koudougou.

Un autre enjeu et non des moindres était l’enjeu tactique. Alain Nana débarqué si tôt du banc de l’ASECK et remplacé par Saboteur tenait à montrer aux dirigeants des Jaunes et Noirs qu’ils se sont trompés et Saboteur de confirmer qu’ils ont fait la bonne opération.

Au finish, la bonne opération a bien été réalisée par l’ASECK qui a dominé l’EFO au score et sur le terrain.

C’est dès la première minute du jeu que cette domination a commencé. Ainsi dès l’entame de la partie, Ibrahim Sory Koné hérite d’une balle et se retrouve seul devant le portier stelliste mais sa frappe trouve le montant gauche des buts gardés par Saïdou Zagré. Trois minutes plus tard l’ASECK revient de nouveau et cette fois-ci c’est la barre transversale  qui sauve les visiteurs. Le stade Batiébo Balibié jubile même si l’EFO n’était pas orpheline à Koudougou.

Passé cet orage, Alain Nana réorganise sa défense qui contre mieux les assauts répétés des Commerçants de Koudougou. Une pression qui a amené l’EFO a concédé 8 corners durant la première partie de la rencontre mais garde tout de même ses cages inviolées.

A la reprise c’est à une rencontre équilibrée et bien posée que l’on assiste durant le premier quart d’heure. Un équilibre de courte durée puisque les locaux reprennent un peu le dessus et multiplient les attaques infructueuses dans le camp des bleus et blancs de la capitale. C’est dans cette domination stérile que Drissa Malo Traoré saboteur lance son va-tout sut l’aire du jeu.  Un coaching gagnant puisqu’à la 78e le nouvel entrant Edmond Yaméogo dépose son vis-à-vis. Son centre trouve Ibrahim Sory Koné qui pousse la balle dans les filets et délivre le stade Balibié (1-0) pour l’ASECK.  Une avance que l’ASECK va conserver jusqu’à la fin de la rencontre.

Pour le coach saboteur, cette victoire est la bienvenue en ce sens qu’elle permettra de ramener la sérénité et la confiance dans le groupe après les deux défaites.

 

Côté EFO c’est le sentiment du découragement. « Nous pensions qu’avec le nul à Bobo le weekend dernier nous allions continuer avec une victoire mais hélas » a dit l’entraineur Alain Nana. Il se rejouit d’ailleurs que le score en reste là vu les occasions obtenues par l’adversaire. « Mes joueurs ne sont pas en jambe, nous félicitons l’ASECK, nous allons continuer à travailler pour que l’Etoile reprenne à briller » a t-il terminé.

Les autres résultats de la journée sont les suivants :

As Douanes 0#0 AS Police
As Sonabel 0#0 Ajeb
Majestic 0#0 RCK
RCB 2#1 Rahimo
USO 0#3 Salitas FC

Ce dimanche on aura les oppositions suivantes:

ASFA # ASFB

USFA # USCO

Y. Alain Didier Compaoré

Laisser un commentaire