PARTAGER

Une patrouille de la Gendarmerie Nationale, ratissant la zone de l’enlèvement le 22 septembre 2018, de trois cadres de la mine d’or d’INATA de nationalité indienne, sud africaine et burkinabè par des individus armés, est tombée dans une embuscade, le dimanche 23 septembre 2018 en début de soirée, sur l’axe INATA-DJIBO.

En dépit de la forte riposte de la patrouille, trois gendarmes y ont trouvé la mort:

  • MDL Chef Sampébré G. Benoît;
  • MDL Kiendrebéogo Charles;
  • MDL Kaboré Jacob.

L’attaque a également fait un blessé léger pris en charge sur place par le Service de santé de la mine.

En cette circonstance douloureuse, le ministre de la Sécurité salue l’engagement, la détermination et le courage de ces gendarmes tombés les armes à la main.

Il présente ses sincères condoléances aux familles des défunts à leurs proches et leurs frères d’armes et ses vœux de prompt rétablissement au blessé.

Il invite par ailleurs la population à redoubler de vigilance et à collaborer avec les Forces de Défense et de Sécurité pour une meilleure coproduction de la sécurité en les appelant pour toute information utile aux numéros verts suivants: 16; 17 ; 1010.

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle
M.Secu.

Laisser un commentaire