PARTAGER

La visite du ministre Marocain de la justice se poursuit ce mardi 4 Septembre au sein de l’école nationale de l’administration et de la magistrature (ENAM) du  Burkina Faso. La signature de convention entre ladite école et l’institut supérieure de la magistrature du Maroc a été le temps fort de cette visite.

Cette  signature de convention entre le Burkina Faso et le royaume du Maroc vise à renforcer la formation du personnel de l’administration de la justice.  Elle permettra à l’ENAM de consolider le volet judiciaire de sa formation et la modernisation des services publiques. En plus de cela, il y aura des partages d’expériences entre les deux institutions.

Pour Auajjar Mohamed ministre de la justice du Maroc, les deux pays sont animés par la même volonté de renforcer l’indépendance de la justice, l’état de droit et promouvoir la liberté et les droits de l’Homme. Ces grandes reformes nécessitent un personnel qualifié, d’où l’importance de cette convention.

« Cette coopération sud-sud vient nous montrer la voie à suivre pour la conception de curricula, de production de connaissance en vu de moderniser nos administrations » estime Pr Séni Ouedraogo, ministre de la fonction publique et du travail.

Le ministre de la justice Réné Bagoro se réjouit de ces différentes signatures. Précisons que trois autres conventions avaient préalablement été signées lundi dernier au ministère de la justice. Il s’agit de conventions de coopération judiciaire en matière civile commerciale et administrative, d’extradition et d’entraide judiciaire en matière pénale.

Saratou Cissé

Laisser un commentaire