PARTAGER

Avoir des connaissances en musique ou chanter dans une chorale est un atout pour aller loin dans la compétition de Faso Academy. Le cas de Flore Samkoko et de Prince Michaël Kologo, candidats de Dédougou, en est une preuve.  Prince manie le piano, la guitare et la batterie, tandis que Flore est une ancienne académicienne qui rebelote cette année 2018. A l’issue de la manche consacrée aux candidats de Dédougou diffusée le 4 septembre 2018 sur la RTB, les deux ont eu des moyennes satisfaisantes, qui pourraient leur permettre de se hisser en 1/4 de finale. Flore est 1ère (15/20), Prince Michaël est 2e (14/20) et Alima est 3e (11,33/20).

Une voix posée, des improvisations qui l’amènent à s’apprivoiser la chanson imposée « Biiga », c’est ainsi que Prince entame sa prestation. Unanimement, le jury attribue sa performance à son « background ». Ce jeune garçon en classe de Terminale A côtoie le milieu musical depuis des années. La musique, c’est d’ailleurs une affaire de famille. Sa soeur Mireille Gracias Kologo, qui est choriste, se présente également à cette édition de Faso Academy pour le compte de Bobo-Dioulasso.

Dans le même groupe, une ancienne académicienne tente une fois de plus sa chance. Flore Samkoko revient en force après voir appris de sa première participation à Faso Academy. Sa grand-mère et sa mère étaient présentes pour la soutenir. Le verdict à la fin lui est favorable. Comme quoi, il est toujours bien d’apprendre à chanter avant de tenter l’aventure « Faso Academy ».

1ère Flore Samkoko : 15/20

Flore Samkoko

2è Prince Michaël Kologo :14/20

Michaël Kologo

3è Alima Sanou : 11,33/20

Alima Sanou

Laurentine Bayala

 

Laisser un commentaire