PARTAGER

Le calme est de retour à Bagassi, après une matinée chaude dû à un mouvement d’humeur contre la société minière Roxgold occasionnant des dégâts matériels, a constaté mercredi après-midi, un journaliste de l’AIB sur place dans ce village de la province des Balé, à une quarantaine de kilomètres de Boromo.

Selon les témoignages, tout serait parti d’une marche pacifique des jeunes de la localité afin de remettre leurs doléances aux responsables de la société minière canadienne Roxgold.

Mais le mouvement aurait été réprimé par les forces de l’ordre, envenimant la situation.

Le préfet de Bagassi, Aboubacar Sanogo assure que la manifestation populaire n’a pas occasionné de perte en vie humaine ni de blessés grave.

Pour leur part, le porte-parole des manifestants, Lawa Yé tout comme le chef coutumier, Amédé Yé, estiment qu’il y eu au moins quatre blessés du côté des populations.

Les séquelles du mouvement d’humeur sont visibles. C’est le cas d’un bâtiment caillassé et qui appartiendrait à un responsable de la société minière.

Lire la suite sur aib.bf

Laisser un commentaire