DERNIERS ARTICLES

Lutte anti-terroriste: le Ministre de la Défense invite les populations à plus de collaboration avec les FDS

Suite à l’attaque lâche perpétrée le 23 septembre 2017 sur une patrouille du Groupement des Forces Anti-Terroristes en partance pour Mentao, le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants s’est rendu le dimanche 24 septembre 2017 au chevet des blessés. Sur un total de sept (07) blessés, cinq (05) sont légers et l’état de deux (02) nécessite des examens complémentaires. Ils sont tous suivis médicalement. Le Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants leur a manifesté sa compassion et leur a souhaité prompte rétablissement. Il invite par ailleurs les populations des localités concernées à plus de collaboration avec les Forces de Défense et de Sécurité, et à dénoncer tout mouvement ou individus suspects pour faire échec à ces forces obscurantistes. Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle

«Salifou Diallo était peut-être jaloux de moi» François Compaoré

François Compaoré a déploré «la jalousie» que le défunt président du Parlement Salifou Diallo aurait «peut-être» éprouvée envers lui,  parce qu’il était le frère de l’ancien président Blaise Compaoré. «Salif Diallo est quelqu’un que j’ai estimé. Je le connaissais depuis 1985 et nous avons travaillé ensemble. Nous voulions ouvrir notre pays au reste du monde. C’était un homme courageux, un fonceur qui avait une lecture politique très fine, mais nous n’arrivions pas toujours à nous accorder. Peut-être y avait-t-il aussi un problème d’ambition ou de jalousie de sa part, car j’étais le frère du président (Blaise Compaoré)», a déclaré François Compaoré dans une interview publiée dans le Jeune Afrique du 24 au 30 septembre 2017. Lire la suite sur aib.bf